BIU

Du 5 au 31 janvier 2012
 

Pour ce premier mois de l’année 2012, Carmes Village souhaite laisser carte blanche à un Artiste : Philippe COUDERT, de la PPPC Corporation.

Philippe COUDERT investit notre maison de Quartier du 67, rue des Carmes à Orléans et y installe, à compter du 6 janvier et jusqu’à la fin du mois, le Bureau d’Intervention Urbaine.

L’artiste nous explique :

« Le projet Bureau d’Intervention Urbaine (BIU) consiste dans un premier temps en un travail de cartographie du quartier des Carmes (éventuellement élargi à la ville, l’agglo, ou la planète).
L’idée est d’appeler les habitants à réfléchir sur leur environnement direct pour en tirer des pensées plus globales.
Observer, géolocaliser, puis penser, accepter, détourner ou refuser, mais prendre conscience et position.

Certains magasin jettent compulsivement des cartons: on peut en faire des meubles.
Certains installent des cameras de surveillance dans l’espace public mais que nous apportent elles que nous enlèvent elles?
Les restaurants jettent leur huile usagée. En la filtrant, on peut faire tourner un moteur diesel. L’état nous interdit de le faire, pourquoi?
Des panneaux publicitaires polluent notre vision. Qui les a posé là? Qui leur a donné l’autorisation? Qui en tire profit, pourquoi?
Des hirondelles et chauves souris nichent sous les toits. D’où viennent elles? Où vont elles? Quel est leur impact sur notre vie?
Des projets de restructuration urbaine sont étudiés? Quel est leur but? Je veux dire: Quel est vraiment leur but? Qui en tire profit?
Pourquoi utilisons nous, pour nos ordinateurs des systèmes d’exploitation et les logiciels payants, alors que les systèmes libres sont plus performants et gratuits?

Le BIU est un laboratoire ouvert sur la ville. Observation, recherches, échanges, débats, découvertes.
Les laborantins en sont les artistes invités mais surtout les habitants du quartier qui, en réfléchissant, agissant deviennent des citoyens.
Au fil des jours, un centre de ressources documentaire se formera, nourri par des groupes de discussions, des artistes montrant leur travaux, des activistes présentant leur point de vue.
La crise sociale, politique, et économique que nous traversons n’est pas inéluctable; il faut inventer des nouvelles façons de vivre, consommer, rêver.
Ce lieu sera plus qu’un lieu d’expo mais le point de départ de La Vraie Révolution Française et Mondiale tant attendue.

Philippe Coudert investit Carmes Village tout le mois de janvier et avec le support des artistes de Xul, le réseau DigiBAP (Bresil/Afrique/Paca) et créé une sorte de hackerspace.
Au programme: Travail in situ collaboratif, install party Linux, open atelier, présentations, projections, performances, lectures et plus selon les rencontres et les envies du moment.
Le lieu est ouvert du lundi au vendredi de 14h00 à 19h00 et plus selon les rencontres et les envies du moment. «